jeudi 25 septembre 2014

Al Qaeda en Kabylie, c'est le régime algérien ! | Tamurt.info

Contribution :
L’exécution d’Hérvé Gourdel, kidnappé dans le Djurdjura peut s’avérer être l’œuvre des services algériens. Quand on sait que 30% des forces armées algériennes sont stationnées sur le territoire kabyle on se demande comment un groupe terroriste a-t-il pu kidnapper, filmer et exécuter un otage français.
25/09/2014 - 15:17 mis a jour le 25/09/2014 - 15:17 parAfraniman Ifettiwjen
  • facebook
  • googleplus
  • google
  • live
  • myspace
  • printer
  • twitter
L’exécution d’Hérvé Gourdel, kidnappé dans le Djurdjura peut s’avérer être l’œuvre des services algériens. Quand on sait que 30% des forces armées algériennes sont stationnées sur le territoire kabyle on se demande comment un groupe terroriste a-t-il pu kidnapper, filmer et exécuter un otage français.
Quand on voit le nombre de barrages militaires et le nombre de Kabyles kidnappés ces dernières années, une centaine, on se demande à quoi sert la surmilitarisation de la Kabylie et pourquoi elle favorise l’insécurité au lieu de la combattre ? Pourquoi cette occupation militaire de la Kabylie est-elle un sauf conduit des terroristes, leur protection ? Les services algériens ont-ils fait de la Kabylie un terrain pour leurs opérations clandestines ?
Si nous n’avons pas les moyens pour prouver l’implication des services algériens dans la planification et la gestion de l’insécurité, on peut au moins prouver par défaut que l’Etat algérien est dans l’incapacité de garantir la sécurité des citoyens sur le territoire kabyle.
L’importation et l’implantation du terrorisme sous la bannière du Khalifa islamique connu pour sa barbarie ouvrent-ils la voie à de futures atrocités en Kabylie ? Les services algériens seraient-ils sur le point de planifier des massacres en Kabylie sous couvert de l’Etat Islamique ?
Afraniman Ifettiwjen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire